Climatisation : comment bien la choisir ?

Équiper sa maison d’un climatiseur permet de maintenir une atmosphère agréable chez soi tout au long de l’été. Devant la diversité des systèmes de climatisation disponibles sur le marché, il est important de choisir soigneusement son équipement afin de lutter contre les chaleurs estivales et garantir le confort de la maison.

 

Quels sont les différents types de climatiseurs ?

Dans l’ensemble, on distingue deux principaux types de clims, ceux fabriqués en un seul bloc et ceux composés de deux ou plusieurs unités. Parmi les modèles les plus répandus, on peut citer :

Le climatiseur mobile

Ce modèle fait partie des équipements monoblocs et s’utilise généralement comme clim d’appoint. Il convient pour les petits espaces ou pour rafraîchir uniquement les pièces où vous vous trouvez, ce qui vous permet de limiter votre consommation énergétique. Il se déplace facilement dans les différentes pièces de la maison grâce à de petites roulettes installées sous l’appareil. Il se compose d’un bloc unique sur lequel est fixée une gaine d’évacuation de 10 à 15cm.

Il ne nécessite aucune installation spécifique. Il suffit de le disposer à proximité d’une porte ou une fenêtre par laquelle la gaine évacuera la chaleur. Certains choisissent de le poser à un emplacement fixe. Dans ce cas, il est possible de creuser un trou dans une paroi pour évacuer la chaleur.

Le climatiseur mural

Comme son nom l’indique, ce dispositif se fixe contre un des murs de la maison. Ce climatiseur figure parmi les plus couramment utilisés chez les particuliers. Il trouve habituellement sa place en hauteur, à quelques centimètres ou directement posé sous le plafond. La gaine d’évacuation passe dans les plafonds, ce qui limite l’encombrement de votre climatisation. Il ne gêne pas votre champ de vision et s’intègre aisément à votre intérieur. Les fabricants soignent, pour la plupart, l’aspect de l’appareil pour en faire un équipement fonctionnel et esthétique.

Le climatiseur en console

Tout comme le modèle mural, la clim en console vient s’installe sur un mur. La différence est qu’il est prévu pour être fixé au niveau du sol. Côté apparence et dimensions, il ressemble relativement à un radiateur. Il peut donc être encombrant s’il est installé dans un espace assez restreint. Avant d’investir dans ce type d’équipement, il est conseillé de bien penser son emplacement pour éviter de gêner la circulation ou de surcharger la pièce, et de profiter d’un air ambiant agréable.

Le climatiseur cassette

Ce modèle a l’avantage d’être peu encombrant et discret. Une clim en cassette est en effet prévue pour être installée au plafond. Elle se présente sous la forme d’une grille encastrable. Les tuyaux d’évacuation sont dissimulés à l’intérieur.

Elle peut être composée de plusieurs modules pour couvrir de vastes espaces. Elle est donc parfaitement adaptée aux grandes pièces. D’ailleurs, elle est souvent choisie pour rafraîchir des locaux professionnels. Pour des soucis de confort, elle nécessite de disposer d’une bonne hauteur sous-plafond. Le souffle frais qu’elle produit peut en effet incommoder les occupants du bâtiment.

Le climatiseur monobloc

Un système monobloc est constitué d’une unité unique. Il peut être fixe ou mobile en fonction du modèle. L’avantage, il est peu encombrant et son installation ne demande pas de grands travaux. Un simple trou correspondant au diamètre de la gaine d’évacuation est nécessaire pour faire sortir l’air chaud, lorsqu’il est posé sur un mur de la maison.

L’intervention d’un professionnel reste conseillée pour être sûr que le dispositif respecte les normes en vigueur dans le bâtiment. Il convient mieux pour les espaces restreint comme un studio ou un petit séjour.

Le climatiseur split

Ces équipements sont composés de deux blocs dont un se pose à l’intérieur et l’autre à l’extérieur de la maison. Il existe deux catégories de climatisation split. On parle de clim monosplit lorsque celle-ci comprend un seul bloc interne. Ces versions peuvent être installées dans des pièces à vivre ouvertes avec une superficie modeste. Un dispositif multisplit se compose de deux unités intérieures ou plus. Il permet de répartir uniformément la climatisation de la maison ou des bureaux. Dans tous les cas, l’unité externe se fixe en général près d’une fenêtre pour faciliter le passage des gaines d’évacuation.

Quels critères devez-vous prendre en compte avant d’acheter ?

Le budget, les performances, les fonctionnalités, l’aspect esthétique, les critères de choix pour un climatiseur sont nombreux. Il est généralement recommandé de demander les conseils d’un professionnel pour trouver le modèle qui correspond aux besoins réels de la maison.

Côté prix, il faut considérer à la fois du coût d’achat de l’appareil et des frais de travaux pour son installation. Les équipements les plus basiques sont accessibles à partir de 200 à 350 €. Les clims mobiles font partie des appareils les moins chers et sont disponibles en supermarché. Les systèmes plus sophistiqués nécessitent un investissement plus important : les équipements monoblocs peuvent coûter jusqu’à 5000 €. Prévoyez au moins 1500 € pour les modèles splits.

En ce qui concerne les performances, la puissance nécessaire pour rafraîchir votre intérieur dépend de la surface habitable. A titre indicatif, comptez 100W/m² pour estimer vos besoins. Prévoyez par exemple un appareil de 2500W si votre espace à vivre mesure 25m². Vos dépenses énergétiques dépendront en partie de la puissance de la clim. Vous pouvez néanmoins vous orienter vers les modèles avec une classe énergétique A, qui consomment moins, pour alléger vos factures. L’investissement initial sera plus conséquent, toutefois vous ferez des économies intéressantes sur le long terme.

Avant de choisir, n’oubliez pas de vérifier les fonctions proposées sur l’appareil. Les modèles les plus récents sont programmables, ce qui permet de mieux gérer vos besoins en climatisation. Ils peuvent notamment être allumés sur une plage horaire définie, ou encore pour s’activer automatiquement à une heure que vous avez choisie à l’avance.

Certains proposent plusieurs options pratiques comme un système antibactérien ou de purification d’air. Selon la région où vous résidez, l’isolation et l’exposition de la maison, il peut intéressant d’acheter une climatisation réversible. Elle présente l’avantage de pouvoir servir de chauffage durant l’hiver.

Le niveau sonore du système est également un critère à retenir. Le nombre de décibels du dispositif est clairement indiqué sur l’étiquette de l’appareil. Privilégiez les modèles émettant un bruit en-dessous de 45dB.

Pour les équipements dotés d’un bloc externe, pensez à l’esthétisme surtout s’ils sont installés en façades. Vous pouvez prévoir un cache clim sur mesure, comme que ceux disponibles sur https://pac-concept.fr/ pour habiller l’unité externe. Ce type de coffres se décline dans plusieurs matériaux et couleurs pour s’adapter à l’architecture de votre logement.

Mural ou mobile, la climatisation se choisit suivant la surface à refroidir et le budget. Profitez des conseils d’un professionnel pour déterminer vos besoins.