Tout sur le Bricolage et le DIY


Bonjour à tous !
Vous vous demandez surement qui se cache derrière ce blog ? Et bien ça n’est que moi, Edis, 28 ans, en couple depuis 3 ans. Avec mon compagnon, nous avons fait le pari fou d’acheter un pavillon et de le rénover entièrement.
Nous sommes tous les deux férus de bricolage, nous aimons fabriquer nous-même. Selon moi, rien n’a plus de valeur que le fait main !
J’ai adoré décoré entièrement notre maison, aménagé et pensé chaque détail de notre petit jardin.
Alors si vous aimez le bricolage, les tutos, la déco, le jardin et le DIY, bienvenue sur mon site riche en conseils et astuces !

Changez un robinet pas à pas


Si vous avez des notions de bricolage, il n’est pas difficile de remplacer un robinet. Pour être sûr d’exécuter l’opération correctement, rassemblez le matériel nécessaire et suivez scrupuleusement ces instructions.
Changemer votre robinet de cuisine

Munissez-vous des outils nécessaires

Pour changer le mitigeur ou le mélangeur, il vous faut un kit complet de robinet qui inclut :

  • le mitigeur avec ses accessoires
  • une clé à molette
  • une clé à tube
  • un tournevis cruciforme

Pensez aussi à acheter quelques joints d’étanchéité.

Suivez un tutoriel étape par étape

La première chose à faire est de couper l’arrivée d’eau. Ouvrez le robinet pour vider les tuyaux. Déconnectez les flexibles d’alimentation de l’arrivée d’eau en vous aidant d’une clé à molette. Muni d’un tournevis, dévissez la tige d’actionnement de la bonde, puis retirez-la doucement. Démontez votre vieux robinet en desserrant l’écrou qui le maintien au lavabo avec votre clé à molette. Retirez successivement le joint et le mitigeur.

Passez ensuite au montage du robinet neuf. Il faut savoir que les flexibles d’alimentation sont pré-montés sur certains modèles. Si ce n’est pas le cas du modèle que vous avez acheté, aidez-vous des codes couleurs pour assembler le mitigeur ou le mélangeur avec les flexibles. Placez le robinet face à vous. Le flexible avec un repère rouge ira à gauche pour l’eau chaude. Fixez celui avec une barrette bleue à droite, pour l’eau froide. Serrez-les à la main jusqu’à ce qu’il bloque. Insérez les flexibles dans le trou et placez le mitigeur neuf. Posez le joint et la plaque stabilisatrice livrés avec le robinet sous le lavabo.
Mettez les tiges filetées en place et posez les écrous pour retenir l’ensemble. Avant de les serrer complètement, assurez-vous que votre robinet est posé correctement.

Vérifier le changement de votre robinet

Ajustez la position du nouveau robinet. Il faut qu’il soit parfaitement symétrique par rapport à votre mur. Vissez les écrous à l’aide d’une clé à tubes. Après quoi, vérifiez que les flexibles neufs possèdent bien un joint d’étanchéité avant de le raccorder aux tuyaux d’alimentation. Utilisez la clé à molette pour serrer les écrous. Mettez la tige de la bonde en place et assurez-vous qu’elle fonctionne correctement. Pour finir, rouvrez l’arrivée d’eau et vérifiez qu’il n’y a aucune fuite.

Si tout se passe bien, l’opération ne prend généralement que quelques minutes. Vous pouvez bien sûr confier la tâche à un plombier https://www.mr-plombier-antony.fr/ si vous ne maîtrisez pas les rudiments de la plomberie.

Comment reconnaître un matelas face été / face hiver ?


Ils font fureur depuis de nombreuses années mais ils ne sont pas toujours utilisés à bon escient. Ce sont des matelas face été/face hiver dont il est question. Pour s’y retrouver, il est important de comprendre le réel intérêt d’utiliser ce type de matelas mais aussi de distinguer efficacement les faces afin d’adapter l’utilisation.


Qu’est-ce qu’un matelas face été / face hiver ?

Tout est dans son nom ! Il s’agit donc d’un matelas doté de 2 faces distinctes qui s’adaptent aux deux principales saisons. Rassurez-vous, cela ne signifie pas que vous devez adopter un autre matelas pour les saisons intermédiaires. La face été s’utilise dès le début du printemps et la face hiver convient dès que l’automne commence.
Votre matelas face été
Plutôt été…


Comment différencier la face été de la face hiver ?


La méthode la plus simple est d’observer les deux faces. L’une d’elles devrait comporter une étiquette. Elle peut porter explicitement la mention “face hiver” mais en règle générale, il s’agit simplement du sigle du fabricant ou d’un bandeau d’informations qui n’offre aucune précision sur la saison. Par convention, les fabricants de matelas posent toujours cette étiquette sur la face hiver, ce qui facilite votre repérage.
Vous avez tourné et retourné votre matelas mais vous ne trouvez aucune étiquette, aussi petite soit-elle. Ce n’est pas grave. L’un des côtés sera visiblement plus gonflé que l’autre. C’est la face hiver !
Votre matelas pour l'hiver
… ou hiver ?


Quels sont les intérêts d’un matelas face été et face hiver ?


Les rembourrages utilisés ne sont pas les mêmes. Si la face hiver est gonflante, c’est parce qu’elle est plus épaisse. Elle est conçue pour favoriser la conservation de la chaleur corporelle durant votre sommeil. Du coup, vous n’allez pas souffrir des baisses de température qui caractérisent l’hiver.

L’autre face est plus légère car elle a une fonction inverse. Elle est pensée de sorte à optimiser la circulation de l’air, vous évitant de souffrir des températures qui sont parfois élevées à l’extrême quand vient l’été.

Dans tous les cas, un matelas doté des faces été/hiver est élaboré dans l’objectif de garantir votre confort thermique. Ni trop chaud, ni trop froid, voilà l’une des caractéristiques qui influent sur la qualité du sommeil ! De cette manière, vous définissez clairement les périodes auxquelles vous procédez au changement de face, une habitude qui a des incidences positives sur votre confort de couchage.

La différenciation des faces est également propice à la longévité du matelas. Il est en effet nécessaire de le retourner régulièrement. Vous pouvez opter pour une inversion des faces en été et en hiver puis retourner tête/pied aux saisons intermédiaires. Vous vous demandez sûrement le rapport entre le changement de faces et la durée de vie de votre literie alors nous allons vous l’expliquer. On n’y pense pas forcément mais le matelas s’affaisse sous la pression exercée par le corps humain. Et comme chaque dormeur possède généralement une position et un côté de couchage de prédilection, le matelas a tendance à se déformer partiellement. En procédant à ces inversions, vous répartissez les pressions subies par le matelas. L’usure est uniforme, ce qui optimise votre confort et améliore la longévité de votre matelas.

Notez que les matelas avec faces été/hiver distinctes sont élaborés selon différentes technologies. On retrouve autant les mousses et mousses à mémoire de forme que les déclinaisons du matelas à ressort ainsi que les articles en latex. Ce sont les critères de base pour le choix de votre matelas mais comme il ne s’agit pas du principal sujet actuel, nous vous invitons à consulter les articles que nous avons dédié aux suspensions disponibles sur le marché.

En outre, il est conseillé d’utiliser les matelas réversibles avec des couettes adéquates. Quand vous utilisez la face été, privilégiez une couette légère. A l’inverse, il vous faudra une couette en conséquence lorsque le matelas est retourné sur son côté hiver. Cela peut paraître accessoire et pourtant, ces habitudes ont une influence sur votre bien-être.


Où trouver un matelas à deux faces ?


Nous vous conseillons vivement de vous référer aux fabricants de renom qui ne lésinent pas sur la qualité de leurs produits. Merinos, Bultex, Epeda, Simmons, Dunlopillo…. toutes ces marques proposent des matelas réversibles et que nous proposons d’ailleurs en boutique. Ces matelas présentent des dimensions, des épaisseurs et autres spécificités distinctes qui vous aideront à déterminer le modèle réversible qui s’accorde à vos exigences personnelles.

Deux options s’offrent à vous : procéder à un achat en magasin physique ou passer commande en ligne et vous faire livrer un matelas face été/face hiver à domicile. Dans le premier cas, vous procédez à un essai au magasin, dans le second, le test s’effectue directement chez vous.

Il n’est pas difficile de distinguer la face été d’un matelas de la face hiver. Il faut simplement solliciter votre sens de l’observation. Fiez-vous aux spécialistes de la literie pour votre achat et respectez les périodes d’inversion pour profiter de nuits agréables.


Comment poser de la moquette d’entreprise ?


La moquette en entreprise est un matériau de sol très prisé en raison de ses avantages qui ne sont pas négligeables : en effet, la moquette permet de favoriser des espaces de travail silencieux et agréables pour le quotidien. Pour bien la choisir et préparer votre sol avant la pose, nous nous sommes penchés sur le sujet : suivez le guide !
La moquette d'entreprise


Choisir des dalles de moquettes modulaires


Tout d’abord, il est important de se pencher sur le type de moquette que vous souhaitez dans les espaces de travail de votre entreprise. De manière générale, ce sont les dalles de moquette modulaire qui sont les plus choisies par les entreprises. Ce type de moquette est vendu sous forme de carrés pré coupés et de dalles et peuvent être posés facilement et être agencés comme vous le souhaitez.


Préparer le sol

Avant de poser la moquette, il convient de préparer le sol : il faut donc le nettoyer, poser un produit d’adhérence sur le sol (à même le béton) puis appliquer le mortier de ragréage. Sans cette préparation, la pose ne sera pas optimale et risquera de se décoller à moyen et à long terme, ce qui causera des problèmes de poussière et d’humidité. Veillez donc à bien respecter ces étapes pour un rendu de qualité.


Poser votre moquette professionnelle

Une fois que le sol sera préparé, il ne vous restera plus qu’à poser la moquette au sein de vos espaces de travail. Pour cela, anticipez les tâches en déroulant les rouleaux / carrés de moquette au moins 24 heures avant la pose pour laisser aérer le matériau et faciliter la pose.
Comment poser la moquette d'entreprise

Bon à savoir : Pour la fixation, vous pourrez vous aider d’une colle spéciale ou d’un fixateur de moquette.


Ainsi, bien poser sa moquette d’entreprise est un savoir-faire à part entière : maintenant que vous avez tous les secrets de pose, vous pouvez avoir l’assurance de réaliser un travail de qualité !

L'aerogommage pour relooker sa maison


Qu'est-ce que l'aerogommage ?


Le terme est une combinaison de deux mots : "air" et "gommage". Autrement dit, le procédé permet de gommer une surface grâce à un abrasif projeté à basse pression par l'air comprimé. Attention, il ne faut pas confondre avec l'hydrogommage qui utilise de l'eau et non de l'air. Par ailleurs, la méthode est une déclinaison du sablage mais agit plus en douceur sur les surfaces, limitant les risques de détérioration. Ceci dit, le résultat est parfait. L'aérogommage élimine aussi bien les couches de vernis et de peinture que les tâches les plus tenaces qui se sont accumulées au fil des années. Précisons que si cette technique de nettoyage en profondeur n'occasionne aucune altération du support traité, elle permet de travailler avec une extrême précision.
L'aérogommage est donc un procédé qui permet de poncer une surface. L'abrasif projeté se charge de lisser le support sans l'altérer. Le ponçage peut être réalisé sur une matière brute afin d'en retirer les imperfections ou sur une surface qui a déjà subi des traitements au préalable. Vous pouvez donc poncer de nouvelles boiseries comme vous pouvez poncer un escalier existant. Ce ne sont là que des exemples, les utilisations étant quasiment illimitées.
Le procédé sert également à décaper. Autrement dit, il permet d'éliminer les résidus de produits d'entretien et de finition mais aussi les impuretés qui se sont accumulées en surface. Le décapage est nécessaire pour remettre un support à nu, ce qui est tout à fait pertinent dans le cadre d'une rénovation. Par la suite, vous aurez la possibilité d'offrir un nouveau look au matériau, en le recouvrant d'un autre élément protecteur/décoratif.
Vous pouvez également vous servir de l'aérogommage pour venir à bout des traces de rouille. Cela vous évite donc de remplacer totalement un élément métallique, notamment si vous appréciez encore son design et s'il a conservé sa robustesse.
Le décirage est une autre option pour laquelle vous pouvez recourir à l'aérogommage. Vous l'aurez compris, il s'agit de retirer les multiples couches de cires, qu'elles soient neutres ou teintées.
La technique est ainsi une indispensable pour nettoyer et polir une surface avant de lui attribuer une seconde jeunesse grâce à un design différent. Notez que vous pouvez aussi réutiliser les mêmes procédés de traitement qu'auparavant après un aérogommage. Le rendu sera évidemment plus net.


Pour quelles matières l'utiliser ?


L'aérogommage est un procédé qui s'adapte à un très large éventail de matériaux. De manière générale, on s'en sert pour redonner un aspect neuf à la surface, ce qui s'applique notamment au bois. En utilisant cette technique, vous permettez à la matière de retrouver son aspect brut, sans teinte ni autre fioriture.
L'aérogommage convient également au marbre, une matière noble et durable mais qui est vulnérable à l'encrassement s'il manque de soins. Les tâches vont disparaître. Les fissures se feront plus discrètes. Et après le passage de votre matériel, le marbre va retrouver son éclat.
On peut se servir de cette même méthode pour rafraîchir l'apparence de la pierre. L'application de l'aérogommeuse évite au matériau de s'effriter. De plus, la pierre ne perd pas de sa densité ni de sa grande robustesse. Elle paraît seulement plus propre.
De la même manière, vous pouvez très bien solliciter l'aérogommage sur des éléments en briques. Le procédé favorise l'efficacité d'un traitement hydrofuge que vous pourrez utiliser par la suite. Sinon, vous vous assurez seulement que les traces laissées par les mousses, la pollution et autres agresseurs externes sont totalement éliminée. Du coup, la brique retrouve un aspect neuf qui va automatiquement apporter du cachet à votre construction.

 


Comme mentionné précédemment, l'aérogommage permet de retirer la rouille. La méthode peut ainsi s'appliquer pour du bronze, du cuivre, du fer et tout autre élément métallique sujet à la rouille.
En d'autres termes, l'aérogommage s'adapte à la majorité des matières utilisées dans la construction et les finitions de la maison. Il vous suffit simplement de vous procurer le bon matériel pour vous garantir un rendu impeccable.
Le matériel utilisé pour l'aérogommage est plus performant quand il est de qualité professionnelle. Rassurez-vous, cela ne signifie pas pour autant que l'utilisation n'est pas accessible aux particuliers. Assurez-vous seulement de suivre les indications du fabricant et ou de l'entreprise de location pour obtenir un résultat impeccable en un rien temps record. Par ailleurs, les dimensions des aérogommeuses sont extrêmement variables. Certaines sont principalement conçues pour les grandes dimensions, d'autres s'adaptent mieux aux petites surfaces. Ne vous empressez donc pas d'arrêter votre choix avant d'avoir scrupuleusement étudié les détails techniques de l'appareil.


Pourquoi utiliser l'aérogomage ?


Je vous le concède, des exemples concrets d'utilisation sont toujours préférables car il existe mille et un éléments réalisés dans les matières que nous avons évoqué préalablement.
Le recours à l'aérogommage est donc un excellent moyen de rénover un portail en bois ou en métal. Vous ne perdez plus de temps à utiliser du papier abrasif ou encore des produits chimiques qui sont représentent un danger pour votre santé et pour l'environnement. Vous enfilez des accessoires de protection et vous vous munissez d'une aérogommeuse. Pensez à diriger l'embout de votre machine de manière à bien couvrir la surface. Mieux vaut repasser deux fois que de s'attarder trop longtemps sur une zone car des différences visuelles pourraient alors apparaître.
Vous avez des statues dans votre jardin ou même dans votre maison ? Qu'elles soient en bronze ou en pierre, l'aérogommage vous offre la possibilité de les rénover aisément. Les détails décoratifs seront mis en avant, ce qui sublimera chaque statue en un rien de temps.
Offrez une seconde vie à vos murs, qu'ils soient en briques, en parpaing ou en pierre brute. Vous aurez la possibilité de retirer les graffitis et toutes traces de peintures qui ternissent la façade. L'aérogommage est également applicable aux murs intérieurs. Il vous offre alors la perspective de retirer les traces de colle d'un ancien papier peint et de stickers, sans oublier les couches de peinture qui se sont superposées au fil des années.

Vous avez des poutres apparentes ? Que vous les ayez laissées brutes ou que vous les ayez enduites de couches de peinture/vernis, il est possible de les nettoyer en profondeur par aérogommage. Il n'y a pas que la poussière qui sera retirée mais aussi les impuretés s'insinuent dans les interstices. Au final, vos poutres paraîtront plus lisses et uniformes.
Quand on parle de rénovation, il ne faut pas oublier les portes et fenêtres car elles rehaussent le design de la maison. Là encore, il faut éviter les décapants chimiques. Et au lieu de superposer des couches de peinture qui risquent de ne pas offrir le rendu escompté, il est plus simple de procéder directement à un ponçage-décapage-lissage qui vous prendra peu de temp mais qui vous garantit un excellent résultat visuel.
Pour finir, l'aérogommage est à privilégier dans le cadre de la rénovation du mobilier. Il va de soi que la méthode ne s'applique pas aux éléments en cuir et en matières textiles. Toutefois, elle est indiquée sur les meubles dans les différentes essences de bois et les multiples déclinaisons du métal.
Pour aller plus loin encore, sachez que l'aérogommage peut aussi être utilisé en vue de relooker un bateau, une voiture de collection….

Les meilleurs conseils d’aménagements de votre jardin


Les espaces extérieurs sont de véritables havres de paix dans les habitations, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement : ce sont des lieux de détente et de bienêtre où l’on peut faire de nombreuses activités. Pour optimiser l’utilisation de ces espaces et profiter pleinement de leur potentiel au fil des saisons, nous vous proposons un guide pour vous aider à les aménager en fonction de la surface dont vous disposez.
Comment amenager votre terrasse ?


Si vous avez un petit espace


Les petits espaces ne sont pas les plus difficiles à aménager : tout l’enjeu est de bien cerner vos besoins ainsi que vos habitudes de vie à l’extérieur. Par exemple, si vous aimez vous détendre sur une chaise longue pendant les beaux jours ou si vous préférez prendre vos repas au soleil, il s’agit de bien anticiper l’utilisation. Si vous aimez ces deux activités, mieux vaut penser à prendre des équipements faciles à mettre en place et à ranger pour pouvoir remplacer une activité par une autre en un clin d’oeil.

Sur le point de vue de la végétation, vous pouvez des plantes ainsi que des fleurs en petit format pour ne pas encombrer les volumes. N’hésitez pas à décorer avec des petites pierres ainsi que des supports en bois pour apporter une touche zen et tendance.


Si vous voulez un aménagement moderne

Pour ceux et celles qui aiment les aménagements plus modernes, on peut se tourner vers des équipements plus sophistiqués. En effet, on peut diversifier les activités à l’extérieur : détente, repas, baignade, jeux pour enfants, etc. Pour s’équiper avec des dispositifs de qualité, vous pouvez vous pencher sur des références de pointe et profiter de votre espace en toute sérénité. Inutile de les ranger après chaque utilisation et / ou d’alterner les activités : tout peut être utilisé dans le même temps.


Si vous avez une très grande terrasse

Pour les personnes qui disposent d’une grande terrasse, là encore, vous n’aurez que l’embarras du choix. Pourquoi ne pas vous pencher sur un salon de jardin pour profiter des beaux jours pendant le printemps, l’été et l’été indien ? A table pour une ambiance conviviale ou sur des canapés pour une atmosphère plus lounge, c’est à vous de choisir selon votre mode de vie et vos envies !

Pourquoi ne pas envisager l’installation d’un jaccuzzi et / ou d’un espace aménagé pour cuisiner à l’extérieur ?

Du côté des plantes, au contraire d’un jardin, il est difficile de planter sur une terrasse mais cela ne signifie pas que c’est un aménagement impossible, bien au contraire ! On opte ainsi pour les végétaux en pot ou en bac : vous pouvez même envisager la création d’un mini potager dans un bac pour savourer vos propres légumes, fruits et herbes aromatiques de saison !


Si vous avez des enfants


Les enfants ont besoin d’espace pour s’épanouir et s’amuser, ce n’est pas un secret. Pour répondre à vos besoins ainsi qu’à vos attentes, les professionnels de l’aménagement d’espaces extérieurs ne manquent pas d’imagination et de créativité ! En effet, on peut tout à fait envisager l’installation de jeux d’extérieur pour qu’ils puissent profiter des beaux jours et du grand air, d’un coin jardin pour les initier au plaisir du jardinage et de la nature, ou encore d’un mini espace détente pour qu’ils puissent se détendre après une journée bien remplie à l’école.

Notre conseil : Quel que soit votre choix en termes d’équipements pour votre jardin, il est essentiel de penser habitudes de vie pour pouvoir choisir les aménagements les plus adaptés à votre style de vie au quotidien et aux aspirations de vos enfants.

Ainsi, vous avez toutes les clés en main pour aménager votre jardin dans les règles de l’art. Vous pouvez enfin optimiser leur utilisation en fonction de vos besoins et de vos attentes tout au long de l’année : à vous de jouer !

Tutoriel DIY : une table basse en palette


Vous êtes à la recherche d'une pièce de mobilier originale, peu chère et écologique ? Avec la table basse en palettes, vous allez adorer bricoler et embellir votre salon !
Suivez notre DIY pour créer votre table basse

Trouvez des palettes de bonne qualité

Trouver des palettes, ce n'est pas très compliqué, vous pouvez vous en procurer auprès des chantiers, par exemple. Les magasins de bricolage, les commerçants, en particulier les grandes surfaces, et les sociétés de transport sont de bonnes destinations où trouver des palettes. Mais toutes les palettes ne sont pas de la même qualité : les meilleures d'entre elles sont celles qui sont marquées EUR EPAL. Elles servent à transporter des marchandises entre différents pays, elles sont donc très solides et ont été traités. Vous allez avoir besoin de deux palettes en bois.

Suivez un tutoriel DIY

Tout d'abord, commencez par poncer vos palettes. Utilisez en premier lieu un gros grain, puis un grain plus fin, pour un meilleur rendu. Une fois vos palettes correctement poncées, éliminez la poussière provoquée par le ponçage et lavez vos palettes avec de l'eau savonneuse, avant de les laisser sécher.

Notez ensuite quelle palette se trouvera en haut dans votre table basse, et laquelle se trouvera en bas. Placez celle du bas à l'envers, et retirez la semelle centrale, sans retirer les dés sur lesquels elle est posée. Mesurez l'écart entre les deux semelles restantes, et découpez une planche de contreplaqué à ces dimensions. Peignez la planche ainsi découpée. Celle-ci viendra ensuite se fixer sur les dés de la palette que vous avez laissée.

Il est ensuite temps de se tourner vers la palette qui se trouvera en haut de votre table basse. Découpez des tasseaux de bois pouvant s'insérer entre les planches de la palette. Déposez un peu de colle à bois sur les traverses de la palette, avant d'y fixer les tasseaux.

Peignez maintenant la palette inférieure. Vous allez avoir besoin de deux couches de peinture. Une fois que la peinture est bien sèche, fixez sur les dés libres de la palette le plateau en contreplaqué que vous avez préalablement découpé et peint, à l'aide de clous.

Retournez ensuite cette palette inférieure pour y fixer les roulettes de votre table basse. Pour se faire, placez une roulette à chaque coin de la palette, et faîtes-les tenir à l'aide de vis. Placez ensuite cette palette à l'endroit, et déposez la palette supérieure sur elle. Utilisez des pattes de fixation pour lier solidement les deux palettes entre elles.

Ne négligez pas les finitions

Il est maintenant temps de passer aux dernières touches de la préparation de votre table basse. Peignez la partie supérieure de votre table passe. Si vous utilisez un gros pinceau, vous obtiendrez un effet de vieilli du meilleur goût. Attendez que la peinture soit bien sèche, et passez une couche de vernis sur votre table basse pour la protéger. Vous pouvez ensuite placer des cornières métalliques aux coins pour les protéger. Si vous voulez encore plus de chic, vous pouvez placer une plaque de verre sur le dessus de votre table basse.

Voilà, vous savez maintenant comment confectionner une table basse de salon avec des matériaux de récupération ! Cette méthode est non seulement facile à exécuter, mais elle est aussi économique, et permet de préserver l'environnement.