Eclairage d’intérieur : 6 erreurs à ne pas commettre

Vous étudiez les différentes possibilités afin d’organiser votre intérieur. Vous concevez votre logement ou la décoration de vos pièces. Vous vous demandez comment mettre en valeur une pièce déjà conçue. Vous hésitez sur l’organisation de vos pièces. Mais avez-vous pensé à prendre en compte l’éclairage de celles-ci ?

En effet, la gestion des différentes sources de lumière et leur intensité est un des éléments que nous vous suggérons fortement de travailler. Vous trouverez ci-après nos six recommandations permettant d’éviter quelques erreurs lors de la conception et de la mise en place de votre éclairage intérieur.

Trop éclairer la pièce

Vous pouvez avoir en tête qu’une pièce agréable est une pièce éclairée. Attention seulement à ne pas trop vouloir en faire. En effet, tout le monde sera d’accord, il est agréable et important de se voir les uns les autres, de pouvoir lire un livre sans plisser les yeux et de préparer son repas en distinguant clairement les aliments.

Cependant, il ne s’agit pas d’installer de trop nombreuses sources de lumière ni d’utiliser des éclairages à trop forte intensité pour un espace clos. De cette manière, vous risqueriez un effet « sous le feu des projecteurs » ou « lumière d’hôpital » qui est à l’opposé d’une atmosphère sympathique pour votre intérieur.

En fonction de la taille de la pièce, pensez à répartir harmonieusement les sources de lumière sans en abuser.

Si votre pièce est spacieuse et nécessite un certain nombre de sources lumineuses pensez à équiper votre habitation de lampes offrant différents éclairages. Vous pourrez aisément intégrer à votre pièce une lumière qui irradiera la pièce et ajouter des points de lumière focale ou indirecte pour compléter l’illumination sans en faire trop et risquer de se sentir constamment face à des phares de voiture.

Ne pas assez éclairer

A contrario, ne réduisez pas non plus trop l’éclairage.
Si vous êtes dans une pièce de petite taille, le manque de lumière donnera l’impression d’un espace encore plus réduit. Dans une grande pièce, cela donnerait une ambiance sombre et pesante digne du caverne souterraine.

Lors de l’aménagement de votre intérieur, pensez aux jours ensoleillés où les sources de lumière naturelle apporteront le maximum de clarté à votre lieu de vie mais pensez surtout aux jours sombres et pluvieux où le soleil ne suffira pas et où vous aurez besoin d’apporter vous-même l’éclairage nécessaire.

Dans le cas de la cuisine, la luminosité est particulièrement importante sur le plan de travail. En effet, pour un confort optimal d’utilisation, pensez à éclairer le plan de travail dans sa totalité; un unique abat-jour focalisant au-dessus de celui-ci ne suffira pas.

Pour une salle-de-bain, si l’ambiance tamisée peut-être adaptée lorsque l’on prend un bain, quand vous vous regarderez dans le miroir, vous souhaiterez certainement y voir bien clair.
De manière générale, si vous craignez trop de lumière dans vos pièces, fixez un luminaire principal puis diversifiez avec des sources secondaires. Vous pouvez prévoir un branchement pour une lampe sur pied, des lampes sur certains meubles ou encore des guirlandes lumineuses. Ces sources lumineuses sont amovibles et s’adapteront facilement à l’évolution de vos envies.

spot led eclairage

N’avoir qu’une seule source de lumière

Si vous avez un magnifique plafonnier positionné au centre de votre pièce nous vous conseillons d’envisager l’ajout d’au moins une autre source lumineuse (selon la taille de votre intérieur).
D’une part, vous n’aurez pas toujours envie d’avoir un éclairage central puissant et vous pourrez également opter pour une lumière provenant d’un endroit plus excentré avec un éclairage davantage diffus qui donnera un autre aspect à votre pièce.

D’autre part, grâce à diverses sources lumineuses focalisantes, vous pourrez mettre en valeur des éléments de caractère de votre pièce comme un tableau accroché au mur ou une sculpture exposée sur un meuble. L’éclairage principal illuminera l’ensemble de votre pièce et les sources secondaires de lumière attireront l’attention sur les détails charmants de votre intérieur.

Ne pas avoir de variateur

Vous allez définir l’éclairage de votre pièce et de cette manière faire un choix directement lié à vos envies et ce, à un moment donné. Cela étant, votre volonté d’avoir une faible ou une forte intensité lumineuse pourrait tout à fait évoluer. Dans ce cas, vous auriez de la peine à changer l’ensemble de votre éclairage au gré des jours et des saisons qui passent si vous deviez modifier toutes vos ampoules ou sources de lumière.

Pour vous simplifier la tâche, il vous faudra installer un variateur de lumière. Celui-ci modulera l’intensité électrique de votre éclairage et vous permettra d’adapter l’ambiance de votre salon, chambre ou salle à manger selon le contexte et vos envies du moment. Vous souhaitez une ambiance douce et tamisée, baissez l’intensité de la lumière. Vous souhaitez coudre et y voir très clair, augmentez l’intensité. Avec le variateur, ce sont de multiples ambiances qui s’offrent à vous et se trouvent simplement au bout de l’interrupteur.

Se tromper d’ampoule

Il existe différents types d’ampoules et choisir la bonne ampoule pour la bonne utilisation est vivement recommandé lorsque vous désirez un éclairage garantissant performance et économie.
Les ampoules fluocompactes, communément appelées « ampoules basse consommation », sont idéales pour les pièces de vie dans lesquelles la lumière reste allumée plusieurs heures. En effet, elles ne sont pas énergivores. Ce type d’éclairage est également apprécié dans les chambres pour sa progression dans l’intensité de la lumière à l’allumage de l’ampoule.

Ces ampoules fluocompactes atteignent aujourd’hui un stade avancé dans leur technologie et permettent d’oublier leur principal défaut qui était un allumage -trop- lent.

Les ampoules de type LED (« Light-Emitting Diode ») sont recommandées pour décorer une pièce, un contour de miroir ou de meuble, pour créer une ambiance particulière.

C’est la LED qui, de ces deux types d’ampoules aujourd’hui commercialisés en France, consomme le moins et a la durée de vie la plus longue.

Ne pas avoir d’harmonie visuelle

L’éclairage d’intérieur apportera une ambiance, créera une atmosphère dans votre lieu de vie. Ainsi, pensez à équilibrez l’origine de la lumière, l’intensité de celle-ci et à harmoniser au maximum la luminosité dans votre pièce.

Vous obtiendrez ainsi une pièce sans recoin sombre ou sans sur-exposition aveuglante. Pour ce faire, évitez de concentrer l’ensemble des sources de lumière sur un seul mur, dans un seul coin. Selon la superficie, pensez plutôt à suspendre un plafonnier, ajouter une (ou deux) lampe sur pied, un autre luminaire vers un autre mur et pourquoi pas un éclairage mettant en valeur un de vos tableaux.

Vous ressentirez directement l’harmonie que vous aurez créée visuellement.

Vous l’aurez compris, différentes ampoules existent pour différentes ambiances.

Également, plusieurs sources lumineuses sont recommandées et il est conseillé de limiter une trop forte ou une trop faible luminosité. L’éclairage d’intérieur varie selon les envies et les goûts de chaque personne qui l’imagine. Il y aura aussi des ajustements à prévoir selon l’ambiance que l’on souhaite donner à un lieu de vie tout en considérant l’harmonie générale d’une pièce. Cela étant dit, il vous suffit d’appliquer ces six conseils quant à la gestion des sources lumineuses et nous vous assurons que l’ensemble de vos pièces présentera un rendu agréable, homogène et qui saura s’adapter à l’évolution de vos besoins.